Maison de fête

Poésie Maison de fête - Carnet de recherches de Lucie Choupaut

Bonjour ! Je vous avais annoncé un article de réflexions sur les artistes et le travail, mais il est long à écrire et encore trop insatisfaisant pour le publier. Je reviens donc aujourd’hui avec un petit poème écrit après un doux week-end de Pâques entre ami·es. Je vais aussi essayer de profiter de la fin de mes vacances pour rattraper mon retard de publications ici. Bonne lecture !


Battement du temps dans la maison vide.
L’aiguille avance, clac, clac, clac…
La dentelle des rideaux s’imprime sur le mur défraîchi et le chat ronronne dans le fauteuil gris.
Matin de vacances, le monde encore endormi.

Peu à peu, dans les escaliers, craquent les marches du réveil.
Bonjour, bonjour, bonjour !
Sourires derrière le masque du sommeil.

Dans la cuisine, les bruits de vaisselle, le couteau qui tinte contre l’assiette et la bouilloire vibre.
Rires autour de la table de famille.
L’odeur du café monte dans les étages, les derniers levés se laissent tenter par un bout de fromage.

Maison de fête, soleil de midi,
le son de l’accordéon sur la terrasse des amis et les fleurs du jardin,
épanouies par le week-end.

2 commentaire

  1. Jolie ambiance qui fait remonter des souvenirs enfouis loin , si loin dans l’enfance. Merci pour ce petit bonheur .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.