[Journal tricot] Bilan de mes chaussettes Salammbô

Fin chaussettes Salammbô d'Emma Ducher - Carnet de recherches de Lucie Choupaut

Bonjour à toutes et à tous ! Ces derniers mois ont été assez actifs en tricot, j’ai donc déjà un nouveau projet terminé à vous montrer. Il s’agit de mes chaussettes Salammbô (patron gratuit proposé par Emma Ducher), dont j’avais commencé à vous parler il y a quelques semaines.

C’est la première fois que je tricote des chaussettes pour moi (et la deuxième fois que je tricote des chaussettes tout court), je tâtonne donc encore et le bilan est assez mitigé. Je vous raconte tout ça…

chaussettes Salammbô en laine Arwetta moutarde et lilas terminées

Le patron des chaussettes Salammbô

Les chaussettes Salammbô sont vraiment très simples à tricoter. Le patron se prend bien en main et il est tout à la fois rapide et agréable à suivre. Commencées le 1er janvier, j’ai terminé mes chaussettes le 20, en tricotant beaucoup, mais pas tous les jours non plus.

C’est vraiment un projet avec lequel j’ai pris du plaisir et je retricoterai des chaussettes sans hésiter. Ce que je trouve très agréable, c’est que ça va vite et les techniques sont diverses entre les côtes, la jambe, le talon, le pied, la pointe. On ne peut pas s’ennuyer et on aborde tout un éventail de points différents ce qui rend le tricot très plaisant. Je ne peux que vous recommander ce patron, même si vous n’avez jamais tricoté de chaussettes.

dos des chaussettes Salammbô

La laine Filcolana Arwetta classic

J’ai mis un peu de temps à vous montrer ces chaussettes après les avoir terminées parce que je les ai portées sitôt finies, sans même les bloquer. J’avais envie de voir si elles étaient chaudes et confortables et comment la laine se comportait.

Je les ai portées trois jours avant de les laver (deux jours sur des collants et un jour directement au pied) et seulement dans des chaussons parce que ça a coïncidé avec des jours où je ne sortais pas de chez moi.

chaussettes Salammbô en laine Arwetta classic

Je les ai trouvées bien chaudes, moelleuses et agréables, mais je trouve que la laine a déjà commencé à feutrer sous le pied, donc je m’interroge un peu sur leur durée de vie. J’ai d’autres pelotes d’Arwetta classic et j’ai l’intention de me tricoter d’autres chaussettes donc je vous ferai sans doute un bilan « qualité de la laine » à la fin de l’hiver prochain quand j’aurai un peu plus de recul.

Le bilan aujourd’hui concerne donc davantage le seyant de la chaussette, et c’est là que ça se gâte…

différence de taille entre les deux chaussettes Salammbô
Différence de taille assez marquée entre les deux chaussettes…

De la difficulté de tricoter des chaussettes identiques

Ça ne vous échappera sans doute pas sur les photos : mes deux chaussettes ne sont pas du tout de la même taille. J’ai tricoté BEAUCOUP plus lâche sur la première et le résultat est clairement trop grand. Idéalement je pense même qu’il faudrait que je la détricote pour la refaire, mais mon abnégation ne va pas jusque là. C’est portable, je vais donc m’en contenter.

Outre ce problème de taille, j’ai d’autres points de mécontentement : mon montage élastique est trop serré sur la deuxième chaussette donc peu confortable au moment de l’enfilage et je trouve que la démarcation entre les aiguilles est encore trop visible (je tricote en aiguilles double pointes). Ce n’est pas catastrophique, mais j’aimerais que ça se voit un peu moins.

Ces chaussettes-ci se commencent par les côtes et un montage élastique, celles que j’avais tricoté précédemment pour mon compagnon se montaient par la pointe. Je pense qu’il va falloir que je teste encore les différentes techniques pour choisir celle qui me convient le mieux.

chaussettes Salammbô

Mon objectif maintenant est vraiment d’essayer de déterminer ma recette de chaussettes idéales. Je pense par exemple que 30 mailles sur le dessus du pied et 30 mailles sur le dessous me conviendraient mieux que les deux fois 32 du patron Salammbô en taille M, plein de tests en perspective donc…

Évidemment, le point le plus critique et pour lequel je n’ai pas tellement de solution, c’est la régularité de ma tension. Ce n’est pas acceptable qu’il y ait une telle différence entre la première et la deuxième chaussette. Bon, ici comme la première chaussette était un peu grande, j’ai volontairement tricoté plus serré sur la deuxième, mais je sens qu’il va falloir que je m’exerce.

Ce que je ne comprends pas, c’est que je n’ai pas ce problème quand je tricote les manches d’un pull, j’espère donc qu’à force de tricoter des chaussettes, cette différence entre les deux va se résorber.

dos des chaussettes Salammbô

Malgré ces points négatifs, je suis quand même contente de mes chaussettes, parce que c’est toujours très satisfaisant pour moi de me tricoter des trucs. Il ne fait pas de doute que je vais les porter, j’ai pris grand plaisir à les tricoter et elles sont les premières d’une longue série.

Avant de m’attaquer à la prochaine paire cela dit j’ai un châle à tricoter pour un cadeau de naissance. Il est d’ailleurs commencé, donc je vous en reparle vite. D’ici là, je vous souhaite un bon week-end et je vous dis à bientôt.

4 commentaire

  1. De bien jolies chaussettes un peu fantaisistes , qui font rire et me mettent en joie ! Bravo !

    1. Merci Eduenne, contente qu’elles te fassent rire ^^

  2. Je trouve vos chaussettes très jolies j adore la couleur Je préféré commencer par la pointe comme cela on peut les essayer au fur et à mesure que on tricote
    Pourquoi ne pas tricoter les deux en même temps en magic loop sur YouTube : legarsquitricote
    Il y a d excellentes explications et un tableau pour les tailles
    Bon tricotage a vous

    1. Merci Annie ! Effectivement, je pense que la prochaine fois je commencerai mes chaussettes par la pointe. J’ai essayé le Magic loop, mais je déteste cette technique, donc je préfère rester sur mes aiguilles double pointes. En revanche, je pense en effet que je vais investir dans un deuxième jeu d’aiguilles double pointes pour pouvoir tricoter les deux chaussettes simultanément.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.